Forums grenouille.com Recherche avancée

   

 

> Orange réoriente sa politique de contenus
News Team
Ecrit le : 29/11/11 à 09:59


Équipe de rédaction grenouille.com
Group Icon

Groupe : News Team
Messages : 217
Membre n° : 48 146
Inscrit le : 23/03/08



Comme annoncé (Les Echos, 03/08), Orange va prendre une prise de participation minoritaire de 34.15 % pour 14 millions d’euros dans le capital de la société nouvellement constituée, «Cascadia», regroupant les activités web de Skyrock.

Cette acquisition va permettre à Orange de mettre le pied sur la première plateforme française de blogs en termes de pages vues (près d'un milliard par mois). Forte de plus de 33 millions de blogs actifs, cette plateforme dispose d’une part d’audience de 83 % sur les 12-24 ans.
Pour en savoir un peu plus sur ce que représentent les Skyblogs, il faut écouter (la très bonne) émission «Place de la Toile» de France Culture. La dernière de la saison (24 juillet) y était consacrée.

Ces derniers temps, Orange avait donné l'impression de se recentrer sur son cœur de métier, avec le relatif lâchage des chaines Orange Cinéma Séries et Orange Sport. Le fournisseur va en effet arrêter en partie le financement du football français, en se délestant du match du samedi soir à 143 millions et en réduisant de moitié les droits pour le mobile actuellement à 60 millions. D’autre part l’accord avec Canal+ sur le bouquet Orange Cinéma Séries va permettre à Orange de réduire le budget qui passerait de 120 à une centaine de millions d’euros. Economie totale : environ 190 millions d’euros en année pleine.

Bien au contraire, loin d’abandonner les "contenus", Orange rééquilibre en fait ses investissements vers les services et contenus liés au Web. La dernière annonce en date (Le Nouvel Obs, 08/11) est la création avec Publicis et d’autres investisseurs d’un fond afin d’aider financièrement les start-up, Orange s’engageant pour sa part à hauteur de 75 millions d’euros sur 10 ans.
Et il y a déjà eu des investissements plus directs. Deezer en juillet 2010 (participation de 11% du capital pour environ 9 millions d'euros) et dans Dailymotion en janvier 2011 (participation de 49% du capital pour 59 millions d'euros). Reste pour Orange à mettre de la cohérence au niveau de ses offres.

Au niveau "politique", cela devrait permettre de donner des moyens financiers à ces sociétés qui n’étaient pas au mieux financièrement. Et, accessoirement, de les garder sous pavillon « national ».
Pour rappel, PriceMinister (Rue89, 25/01) est passé sous contrôle japonais et Rue du Commerce (L’Express, 27/10) est en voie de l'être par un groupe immobilier. Faut reconnaitre qu’il n’est pas simple de vouloir rester complétement indépendant et d'avoir les moyens financiers pour grandir.

Orange devra respecter la ligne éditoriale de ces sociétés partenaires et à ne pas les favoriser par rapport à des sites concurrents. Veiller à ne pas mettre la bride sur le cou à ces jeunes pousses de l’internet. Ce serait de toute façon suicidaire…
Hammett
Ecrit le : 21/06/12 à 07:02


Cranouille Master
******

Groupe : Rédacteur
Messages : 7 881
Membre n° : 48 801
Inscrit le : 06/06/08



Orange et les contenus. Deux nouvelles illustrent la réorientation effectuée. Faut-il rappeler qu’Orange souhaite peser et sur les tuyaux et sur les contenus, d’ou les rachats de Deezer et de Dailymotion, afin de créer de la valeur en proposant des services sur ces points.

D’abord, la fermeture d’Orange Sport et de la télévision « traditionnelle » , comme le rappelle le magazine Le Point : Orange Sport va fermer le 30 juin et l’opération permettant au 150 000 abonnés d’Orange Sport de devenir clients de Canal+ (pour ceux qui ne l’étaient pas) en a séduit 20 000.

Nouvelle orientation oblige, Orange va lever son option d’achat des 51% du capital de Dailymotion qu’il ne détient pas encore. C’est ce qu’annonce le quotidien La Tribune (12/06). L’opération pourrait se réaliser fin 2012 ou début 2013. Cela devrait coûter 72 millions pour un total de 134 millions.

"L'opérateur historique a déjà mis en place quelques synergies avec Dailymotion. Les régies publicitaires d'Orange en France, en Espagne, en Pologne et au Royaume-Uni travaillent avec le site de vidéos. Le lecteur vidéo de la start-up a été intégré dans les portails Orange en France, en Amérique latine, en Afrique.
L'opérateur télécoms qui a acquis des droits dans le sport, le cinéma et les séries met ce contenu à disposition de son protégé.
Enfin, ce dernier a intensifié le recours aux « data centers » et aux infrastructures de distribution de contenu (CDN) d'Orange, qui permettent d'améliorer la qualité de réception des vidéos.
"

Afin de garder l’esprit « start-up » de Dailymotion, Orange devrait faire rentrer «un ou plusieurs partenaires industriels au capital de Dailymotion. Les candidats naturels sont des groupes étrangers, car la France ne pèse que 15 % de l'audience de Dailymotion."
Au niveau des projets il y a le lancement d’une plate-forme de vidéo à la demande par abonnement d'Orange (SVOD).


--------------------
"La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide. Elle lui déplut, enfin." - Aurélien (1944) - Aragon
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

 

 

Nous usons et abusons depuis des années des serveurs et de la bande passante de notre sponsor OVH

Tout simplement : Merci !